Home Shopping Nippoldt. La nuit tombe sur le Berlin des Années folles

Nippoldt. La nuit tombe sur le Berlin des Années folles

35

Nippoldt. La nuit tombe sur le Berlin des Années folles 1Nippoldt. La nuit tombe sur le Berlin des Années folles 2Nippoldt. La nuit tombe sur le Berlin des Années folles 3Nippoldt. La nuit tombe sur le Berlin des Années folles 4Nippoldt. La nuit tombe sur le Berlin des Années folles 5Nippoldt. La nuit tombe sur le Berlin des Années folles 6Nippoldt. La nuit tombe sur le Berlin des Années folles 7


Nippoldt. La nuit tombe sur le Berlin des Années folles 8




C’était l’époque des bals costumés, de Metropolis et de Josephine Baker ; des découvertes scientifiques cruciales, de la verve littéraire et du chaos politique engendré par la République de Weimar. Après le succès fracassant de Hollywood dans les années 1930 et Jazz. Dans le New York des Années folles, l’illustrateur Robert Nippoldt s’est associé à l’auteur Boris Pofalla pour évoquer la métropole trépidante et libre qu’était Berlin dans les années 1920. Composé comme une visite touristique de la ville à travers le temps, La nuit tombe sur le Berlin des Années folles raconte la dimension urbaine et les épisodes complexes d’une décennie de mutations, des longues artères illuminées par le nouveau réseau d’éclairage électrique aux planchers qui vibrent dans toute la ville au rythme du fox-trot et du tango. Faisant montre de sa maîtrise graphique de la lumière, de l’ombre et de l’expression, grâce à la patine que confère le tirage argentique, Nippoldt alterne portraits et paysages pour montrer le décor changeant et les centres dynamiques de cette capitale en plein essor et en pleine industrialisation, ainsi que les personnages extraordinaires qui peuplaient ce vivier artistique, scientifique et idéologique. Animé par une curiosité sincère pour les excentriques et marginaux, qui façonnèrent cette époque entêtante, autant que pour les puissants , Nippoldt dresse le portrait de personnalités comme Lotte Reiniger, Christopher Isherwood, Albert Einstein, Kurt Weill, Marlene Dietrich et George Grosz, mais aussi de Thea Alba, la femme aux dix cerveaux , de Magnus Hirschfeld, le Einstein du sexe , et du fameux criminel local Adolf Leib. C’est ainsi que le livre pose un regard particulier sur certains des phénomènes culturels et politiques les plus marquants de l’époque, et s’attache aux plus grandes vedettes du grand écran ou à l’atmosphère chaotique engendrée par le gouvern

En tant que Partenaire Amazon, nous réalisons un bénéfice sur les achats remplissant les conditions requises.

Laisser un commentaire